Galerie

Un oeil sur le monde

Et encore : ils n'ont ouvert qu'un oeil !

Et encore : ils n’ont ouvert qu’un oeil !

Quelques jours après le reportage édifiant de Canal+ sur l’Ukraine, hier soir c’était au tour de France 2 de diffuser un documentaire de la série « Un oeil sur la planète » intitulé : Syrie, le grand aveuglement.

Vous pouvez le voir ici : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/un-oeil-sur-la-planete/un-oeil-sur-la-planete-du-jeudi-18-fevrier-2016_1310651.html

Voilà un reportage qui fera date. Enfin, les médias français acceptent de voir la vérité en face. Moi qui m’attendais à une bonne dose de propagande fabiusienne, quelle n’a pas été ma surprise lorsque j’ai vu les éléments suivants être abordés dans ce documentaire :
– le rôle majeur des gouvernements saoudiens, qataris et turcs dans cette guerre
– les liens entre les différents groupes armés et Daesh
– le financement et l’armement de ces groupes par les USA et la France
– le mensonge du prétendu usage d’armes chimiques par le gouvernement (en réalité par les rebelles)
– l’inexistence de « rebelles modérés » sur le terrain
– la supercherie de l’ASL
– le soutien populaire toujours majoritaire du président Bachar
– le projet de gazoduc irano-syrien
– mais aussi les intérêts énergétiques israéliens dans le Golan

Tout ça sur le service public français. Doit-on voir ça comme un repositionnement géostratégique ? Comme un réalignement de notre politique étrangère après le départ de Laurent Fabius du Quai d’Orsay? En tout cas, une chaîne publique ne peut pas sortir un document aussi accablant pour la diplomatie française de son propre chef.

Alors, si on peut se réjouir que certaines de nos élites aient retrouvé l’esprit et que certains, trop rapidement taxés de « complotistes » et autres « confusionnistes », ne seront peut-être plus pris pour de dangeureux affabulateurs ; aujourd’hui il faudrait surtout aider les syriens à retrouver un toit. Puisqu’il est maintenant admis que nous avons participé à la destruction totale de leur pays.

Publicités

Une réflexion sur “Un oeil sur le monde

  1. le bébé Hachel dit :

    Mvouais

    Le lourd passif de nos journaleux en matière d’information ne pourrait s’alléger qu’au prix de dizaines de révélations de cette sorte, s’il s’agit, pour eux, de regagner ma confiance de parano-complotiste.

    Les journalistes servent d’écran à la vérité. On peut se renseigner, malgré leurs mensonges, sur ce qui compte pour nous, mais au prix d’un certain effort, et en sacrifiant bien des heures, et, en fin de compte, nos relations sociales, si nous disons alors ce que nous savons, au risque d’être incompris de ceux qui croient encore au Système. En fait, presque tout le monde sait que les médiats mentent, mais la plupart de nos concitoyens croient que ces mensonges se limitent à ceux qu’ils ont vus par eux-mêmes, et qu’il ne s’agit que d’abus, et non de la règle générale.

    Qu’un documentaire honnête sur un si grave sujet (la Syrie et la Libye ont déjà, en proportion de leur population, souffert davantage que la France lors de la Seconde Guerre mondiale) peut s’expliquer soit par la tardive révolte de journalistes honnêtes, foncièrement, qui jusqu’ici restaient dans la meute en se disant que la vérité les dévoilerait sans grand effet général, ou bien par la volonté de recouvrer quelque crédibilité auprès des foules qui, grâce à l’Internet, ont accès aux voix divergentes, et, enfin, peuvent juger par elles-mêmes.

    Quoi qu’il en soit, il convient de saluer en effet un documentaire sérieux, et, par calcul ou non, instructif pour le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s