Galerie

Ne nous taisons plus !

0-Bannieredentete(parKrapo)1-RequinsdelaReunion(parKrapo)2-RequinsdelaReunion(parKrapo)3-RequinsdelaReunion(parKrapo)4-RequinsdelaReunion(parKrapo)

Sources (garanties sans lien wikipédia) :

Les attaques à la Réunion depuis 1913 : http://www.zinfos974.com/39-attaques-de-requin-depuis-1913-a-la-Reunion_a25965.html
Les attaques depuis 2011 (la crise requin) : http://www.clicanoo.re/?page=archive.consulter&id_article=461624
Les morts causées par d’autres animaux : http://www.ladepeche.fr/article/2014/05/01/1873326-decouvrez-classement-surprenant-animaux-plus-meurtriers-homme.html
Les morts causées par des abeilles : http://www.lefigaro.fr/environnement/2012/08/09/01029-20120809ARTFIG00449-ces-animaux-qui-pourraient-vous-tuer.php
Les inégalités sur l’île : ttp://insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=24&ref_id=14699
Les récupérations des politiques : https://www.youtube.com/watch?v=yTMCx5Sq-pg
Le chômage sur l’île : http://www.insee.fr/fr/regions/reunion/default.asp?page=publications/infos_rapides/emp.htm
Les objectifs et les contours de la réserve marine : http://www.reservemarinereunion.fr/
Le coktail molotov de menace : http://www.zinfos974.com/Un-cocktail-molotov-retrouve-devant-le-siege-de-la-Reserve-marine_a84075.html
Le ciguatera à la Réunion : http://www.arvam.com/spip.php?article23
Impact de la destruction des récifs sur la cigua : https://www.ird.fr/content/download/4364/39458/version/2/file/fas302.pdf
Modèle proies-prédateurs : http://nature.berkeley.edu/biocon/BC%20Class%20Notes/73-77%20Predator%20Models.pdf
Statut quasi menacé des requins bouledogues : http://www.iucnredlist.org/details/39372/0
Statut quasi menacé des requins tigres : http://www.iucnredlist.org/details/39378/0
Mesures annoncées par la Ministre : http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2015/04/25/la-reunion-intensifie-la-peche-aux-requins_4622627_1652692.html
Prix de celles-ci : http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/04/24/le-gouvernement-autorise-la-peche-au-requin-a-la-reunion_4622171_3224.html
Les 600 requins pêchés tous les ans en Afrique du Sud : http://www.surfingfrance.com/disciplines/surf/reunion-requins-la-position-de-la-federation.html
Et pourtant les attaques continuent : http://www.leparisien.fr/faits-divers/afrique-du-sud-un-touriste-autrichien-tue-par-un-requin-23-03-2014-3698573.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F
Les menaces sur les récifs : http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/dossiers/d/developpement-durable-coraux-danger-255/page/5/
La surpêche autour de la Réunion : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?amp;reg_id=24&ref_id=20933
Les déchets rejetés à l’océan : http://www.sciencesetavenir.fr/a-voir-a-faire/20140814.OBS6369/attaques-de-requins-a-la-reunion-une-enquete-a-voir-sur-arte.html
Les drum-lines : http://www.zinfos974.com/L-extension-du-deploiement-des-drumlines-etait-prematuree_a84200.html
Le problème des eaux usées : http://www.zinfos974.com/Risque-requin-La-Reunion-doit-corriger-le-traitement-de-ses-eaux-usees_a45823.html
Le basculement des eaux : http://www.linfo.re/la-reunion/societe/l-ouest-en-attente-du-basculement-des-eaux
Les eaux chlorées des piscines : http://jean-marc.charel.pagesperso-orange.fr/LA%20POLLUTION%20DU%20LAGON%20DE%20LA%20REUNION.htm
Le ratio humains tués/requins tués : http://www.sciencesetavenir.fr/requin/20130423.OBS6748/humains-versus-requins-le-bilan.html
Je vous conseille aussi le très bon reportage de Rémy Tizier diffusé sur Arte : Attaques de requins à la Réunion.
D’autres sites traitant du sujet : http://www.thinkovery.com/quelle-solution-face-aux-requins-la-reunion, http://www.sharkcitizen.fr/category/crise-et-problematique-requin-reunion/, http://www.seashepherd.fr/sharks/, https://sauvegardedesrequins.wordpress.com/

Merci à tous d’avoir suivi cette publication.

J’espère que les surfeurs comprendront que je ne les mets pas tous dans le même sac. J’ai d’ailleurs essayé (sans succès), d’entrer en contact avec l’un deux pour en parler dans la fin de ma BD. Ce gars là a été victime d’une attaque de requin, il a perdu une jambe, mais est devenu un de leur plus ardent défenseur. Ce n’est pas le seul surfeur particulièrement impliqué dans les enjeux écologiques, mais c’est une belle leçon pour tout ceux qui utilisent des arguments basés sur l’émotion !

En tout cas, j’ai essayé de faire ma part du colibri, en vous proposant une manière ludique et simple de comprendre les enjeux écologiques de cette crise. Je vous laissez vérifier par vous-mêmes l’exactitude de ce que j’avance si vous avez des doutes.

Maintenant c’est à vous de jouer !

Publicités

480 réflexions sur “Ne nous taisons plus !

      • Il ne sert à rien de vous énerver. WordPress trie les commentaires automatiquement et demande mon approbation pour les commentaires contenant des liens. Ce qui était le cas du vôtre. Mais comme j’étais sur le terrain à l’étranger, je n’ai pas pu le valider. Il était donc inutile de le copier/coller 95 fois avec des pseudos différents et de spammer l’intégralité de mon blog. Votre puérilité est déconcertante. Et elle m’oblige surtout à devoir nettoyer des dizaines de commentaires inutiles et en doublons. Merci de ne pas réitérer cette absurdité.

  1. Carcharodon carcharias dit :

    Comment être sûr que ce que l’on croit pouvoir dire ne sera pas entendu ? Venir, avec des mois de retard, faire un quatre cent vingt-sixième commentaire…

    Au risque de me faire blâme par ceux qui sont hostiles à Wikipédia (on n’y trouve pas les vérités qui fâchent, mais on y donne l’opinion générale, c’est un début !), je propose les liens des articles en français et en anglais de Wikipédia sur les attaques de requins. Le nombre d’attaques mortelles y est encore plus faible que celui que vous donnez, mais on y précise que les attaques de naufragés, donc le plus grand nombre, ne sont pas rapportées. En fait, même survenues près des côtes et sans naufrages, seules les attaques prouvées sont comptées, ce qui en réduit artificiellement le nombre réel (oui, je sais : les touristes surfeurs ne sont pas des naufragés, mais si on compare les attaques de requins aux autres causes, il faut bien prendre toutes les attaques de requins).

    Le loup était-il vraiment victime de sa mauvaise réputation, donc d’une injustice ? Je ne le crois pas. Les attaques de loup étaient nombreuses et prouvées.

    Prenons un exemple. On estime que 100⁣000 personnes furent tuées en Inde par des tigres au XⅨe siècle (sur une population, il est vrai, qui passa de 100⁣000⁣000 à 300⁣000⁣000, et en cent ans), alors que de telles attaques sont rares aujourd’hui. L’exemple des tigres d’une région marécageuse (oh ! un lien pour Wikipédia… et en anglais ! Non disponible en français) est instructif. De toutes les hypothèses retenues pour expliquer leur étonnante agressivité (un tigre tuera parfois l’un après l’autre tous les êtres humains d’un groupe, comme un renard tue les poulets d’un poulailler), la seule hypothèse qui me semble crédible est que cette région n’a jamais connu les grandes chasses au fusil (à cause des marais, justement), de sorte que, n’ayant jamais appris à avoir peur de l’homme, ces tigres ont conservé la férocité originelle de l’espèce envers l’homme, telle qu’elle fut décrite pendant des siècles, et observée. Je pense que, de même, les loups des siècles passés, loin d’être craintifs envers nous comme ceux d’aujourd’hui, étaient bel et bien des prédateurs pour l’homme. Nul autre préjugé que celui de notre époque, qui veut que les traditions fussent des affabulations. De même qu’en 1900 certains scientifiques prétendaient que les histoires de requins tuant des hommes n’étaient que des racontars de marins… Prétention méprisante de citadins enseignant aux hommes du peuple une nature qu’ils ne connaissaient que par des livres.

    Les loups n’étaient pas victimes de leur mauvaise réputation mais de leur férocité envers les hommes. Puis ils ont appris à avoir peur des hommes.

    Les requins n’ont pas les aptitudes d’apprentissage des mammifères.

    Oui, le nombre de surfers victimes de requins est dérisoire en regard des autres causes de mortalité, mais la hantise instinctive de la bête dévoreuse, partie intégrante de notre instinct de survie, cause un tort immense à l’économie de cette île. Économie aux piliers instables, économie qui ne repose sur rien de durable et dégrade l’environnement, et donc vraisemblablement obère l’avenir de l’île.

    Disons que je suis fondamentalement d’accord avec votre conclusion, mais pas avec certaines de vos assertions à l’origine de votre raisonnement.

    • Mr Tea dit :

      Mr Carcharodon carcharias,

      Si vos informations sur les requins sont aussi fiables que vos infos sur les loups, vous avez des connaissances dignes d’un paysant du moyen âge, obscurantiste et se fiant aux on-dit et aux contes (le même genre qui brule des sorcières quoi).

      Je vous invite donc a vous renseigner ailleurs que dans Closer avant de parler d’avis de scientifique concernant les loups.

      Faites donc de même avec les requins.

      • Babook dit :

        « Tu as tort, tu es nul, moi je sais mais me demande pas de prouver et sourcer mes dires hein, tout ce que je dis fait autorité »

      • Mr Tea dit :

        @Babook

        Quand quelqu’un pond un pavé en ne citant que deux pages wikipedia, il ne fait que donner son avis sans rien sources.

        1 – Visiblement ça ne vous a pas dérangé.
        2 – Donner son avis n’en fait pas une règle / loi ni pour ni contre.
        3 – Il suffit de faire « attaque loup » sur Google pour avoir de longues listes de sites se citants les uns les autres sans source scientifique pour justifier que les loups c’est le mal, quand quelques sites surnagent type CNRS ou autres sites de recherches expliquant que non, sauf dans des cas extremement rare et un animal malade, le loup ne s’attaque pas a l’homme.
        4 – Le plus important : Quand quelqu’un peut dire autant d’enormites sur un sujet, il ne cherche pas le dialogue, mais toutes les raisons possible de justifier que son avis qu’il n’a pas envie de changer est le bon. Qu’importe les fait.
        5 – Sachant tous cela, il devient assez aisé de savoir quand on parle a quelqu’un qui cherche des faits ou quelqu’un qui « Want to believe ».

      • Carcharodon carcharias dit :

        Mr Tea,

        Le niveau de connaissance d’un « paysant » [sic pour paysan] du moyen âge [sic pour Moyen Âge] que vous me prêtez est péjoratif, dans votre bouche. Hélas ! Si grande est votre ignorance de l’Histoire que vous ne savez pas même que c’était non au Moyen Âge (476-1453) mais pendant la Renaissance surtout qu’on croyait que les sorcières chevauchaient des balais… et donc qu’on les brûlait.

        Votre commentaire est dépourvu d’arguments. Contestez-vous le comportement spécifique des tigres que j’ai évoqués ? Je vous rappelle que Wikipédia n’est pas une source originale, mais donne des références. Sur les requins, non seulement vous ne faites aucune allusion à quelque source que ce soit, mais, pis encore, vous ne dites même pas ce que vous contestez… si tant est que vius contestiez quoi que ce soit.

        Quatre choses seulement sont claires :
        1°) Vous dites que mon avis vous dérange.
        2°) Vous ne dites pas ce que vous contestez.
        3°) Votre ignorance de l’Histoire est très gênante.
        4°) Votre devise est « I want to believe ».

        Si vous avez des arguments, je discuterai avec vous volontiers. Si vous le voulez bien.

      • Mr Tea dit :

        @Carcharodon carcharias

        1 – Je suis respo sable de ce que je dit, pas de ce que vous comprenez.

        « vous avez des connaissances dignes d’un paysant du moyen âge, obscurantiste et se fiant aux on-dit et aux contes (le même genre qui brule des sorcières quoi). »

        Donc d’après vous un paysant obscurantiste du moyen âge se fiants aux contes et ont dit = tous les paysans du moyen âge sont obscurantistes + tous les paysans en général sont obscurantistes ?

        Parce qu’au cas ou, si c’est vraiment ce que je pensais, je me serai contenté de vous « traiter » de paysant.

        2 – Je répète plusieurs fois le mot « loup », jamais le mot  » tigre » et j’interroge la pertinence de votre argumentaire sur le requins vu l’exemple digne d’un « paysant du moyen âge, obscurantiste et se fiant aux on-dit et aux contes (le même genre qui brule des sorcières quoi) » vu l’exemple des loups que vous donnez.

        Arriverez vous a trouver ce que je critique dans votre commentaire initial ?

        Pour ce qui est des 4 pauvres elements que vous avez réussi a en tiré et vous avez néanmoins réussi a vous tromper (comme dit plus haut « je suis responsable de ce que je dit, pas de ce que vous comprenez ») :

        1) Non, votre avis est soit correct d’après Closer et les sites se citant les uns les autres, soit faux d’après les chercheurs qui étudient les loups de nos jours ou dans notre histoire.

        2) Si. Soit vous n’avez pas le niveau de Français suffisant pour le comprendre, soit vous étes de mauvaise foi (ce que votre commentaire initial appui).

        3) Au cas ou, je vous rappel que le petit chaperon rouge n’est pas un livre d’histoire (vous pouvez donc vous inscrire a une fac d’histoire si ca vous chante) et que si vous étiez bon en histoire, vous seriez au courant de la passion des journememe et ragots de l’époque d’allouer chaque disparition en foret ou bétail attaque aux loups, ce qui a finis par motiver les battus.

        4) On commence a jouer a miroir miroir ?

        Et le numéro supplémentaire : « Si vous avez des arguments, je discuterai avec vous volontiers. Si vous le voulez bien. »

        Comme je l’ai dit plus haut « Quand quelqu’un peut dire autant d’enormites sur un sujet, il ne cherche pas le dialogue, mais toutes les raisons possible de justifier que son avis qu’il n’a pas envie de changer est le bon. Qu’importe les fait. »

        Je ne prendrais donc pas le temps d’ouvrir/participer a un débat, puisque si vous saviez de quoi vous parlez, le discours serait tout autre (au moins pour les loups).

      • Relou dit :

        « ne cherche pas le dialogue, mais toutes les raisons possible de justifier que son avis qu’il n’a pas envie de changer »

        Effet de certitude (dans le meilleur des cas)

      • Mr Tea dit :

        @Relou

        Je vous invite a écouter l’excellent PodcastScience sur le Charisme a ce sujet.

        On y apprend que la très grosse majorité des humains ne change d’avis que difficilement et que sur des fils de commentaire s comme ici, c’est juste utopique d’espérer un dialogue/débat constructif.

        C’est pour cela que je ne cherche a convaincre personne et me contente de donner mon avis, qui vaut autant qu’un pavé avec deux pauvres liens wikipedia.

        Bref, je crois que le désaccord principal ici est de croire que je veux qu’il change d’avis/convaincre les autre quand je lebtraite simplement d’idiot.

      • le bébé Hachel dit :

        Vous jouez depuis le début à ce que vous appelez le jeu du miroir. Faisant semblant de croire que les pages de Wikipédia que j’ai citées ne comporteraient pas de références vérifiables, vous mentez en disant que je n’ai pas de sources, ou seulement des « contes »… ou Closer, ben tiens !

        Vous me reprochez mes sources pourtant vérifiables, ou sinon contestables, mais de la manière la plus floue, ce qui vous épargne d’avoir à citer fût-ce la moindre erreur : vous en êtes donc incapable, entièrement incapable.

        Vous ne contestez rien sur les tigres. Vous ne me dites pas ce que vous contesteriez quant aux loups et aux requins. Vous répétez seulement ces mots, ainsi que vous le reconnaissez ! Vous n’êtes capable de formuler aucun argument, même en quatre ou cinq commentaires !

        Vous me reprochez mon niveau de français, mais, là encore, sans être capable d’argumenter. Pour votre part, vous avez un niveau d’école primaire, ne sachant pas écrire le mot paysan (voyez l’orthographe de ce mot : dictionnaire Larousse), ni même le verbe brûler – ce n’est pas une coquille, vous répétez cette faute chaque fois – ignorant la différence entre a et à dans le premier commentaire où, en peu de lignes et avec un vocabulaire pourtant élémentaire, vous réussissez le brillant exploit de perdre 4,5 points : vous avez le niveau dun élève de CE1/CE2 de mon époque.

        Votre second commentaire abonde en abominations contre la grammaire ou même contre la syntaxe la plus élémentaire : « sans rien sources » ; « donner son avis n’en fait pas… » : sujet-verbe-complément, niveau CP ; « se citants » : vous ignorez la différence entre un participe et un adjectif (énorme !) ; extrêmement et énormités sont des mots ordinaires où vous parvenez à placer des fautes (1,5 point) ; « Qu’importe[nt] les fait[s] » : quatre points ! Quand vous écrivez deux lignes, il faut une page pour relever vos fautes ! Chapeau ! J’abandonne : c’est trop, ô brillant donneur de leçons !

        Un niveau de français enfantin, sur la forme, pour des commentaires puérils, sur le fond. Ainsi répétez-vous plusieurs fois le mot loup, mais seulement pour crier que je me trompe, sans dire en quoi. Vous m’accusez de faire semblant de ne pas comprendre ce que vous dites, alors que je vous reprochais de ne pas même expliquer en quoi je me tromperais. Vous ne contestez rien sur les tigres, apparemment, mais vous n’en dites pas moins là-dessus que sur les loups, car zéro (explication pour les loups) = zéro (explication pour les tigres). Idem pour les requins : impossible de savoir ce que vous contesteriez ! Les sources recensant les attaques de requins précisent pourtant que les limites qu’elles donnent à leurs statistiques sont celles-là que j’ai dites, ce me semble : sinon, dites-le, au lieu de m’injurier, ou même dites-le en m’injuriant, afin de me détromper, ou du moins de détromper ceux qui me liraient !

        Pour exemple de brûleurs de sorcières, par monstrueuse ignorance de notre Histoire vous prenez des paysans du Moyen Âge qui, selon vous, auraient brûlé des sorcières par obscurantisme. Ignare ! Ignare et aveugle volontaire, puisque je vous avais désigné cette erreur que vous reprenez inchangée ! Vous n’avez pas même fait l’effort de vous renseigner ! Vos erreurs vous sont si chères !

        Non, le Moyen Âge (476-1453) ne fut pas le temps de l’obscurantisme, et ce fut surtout à partir de la Renaissance (1453-1610) que l’on brûla les sorcières et que l’on crut qu’elles volaient sur des balais. Non, ces actes furent commis non par des paysans de ce Moyen Âge que les ignares croient obscurantistes, mais avant tout par des citadins de la Renaissance, des hommes instruits, qui, eux, imposèrent leur Science à cette paysannerie méprisée des sots. Ces criminels étaient, selon vos critères, des hommes éclairés… éclairés par les bûchers…

        Ainsi donc, vous accusez de meurtres des hommes qui n’ont tué personne, et laissez dans l’ombre les criminels : quel symbole !

        Oui : « I want to believe » est une devise que vous pouvez garder, garder pour vous, en ornement de tous vos dons, ô ignare !

        Je terminerai par vos mots :

        « On y apprend que la très grosse [sic] majorité des humains ne change d’avis que difficilement et que sur des fils [sic] de commentaire s [simple coquille] comme ici, c’est juste [sic] utopique d’espérer un dialogue/débat constructif.
        C’est pour cela que je ne cherche a convaincre personne et me contente de donner mon avis, qui vaut autant qu’un pavé avec deux pauvres liens wikipedia.
        Bref, je crois que le désaccord principal ici est de croire que je veux qu’il change d’avis/convaincre les autre [sic pour autres] quand je lebtraite [simple coquille sans gravité] simplement d’idiot
        . »

        Le portrait que vous faites de moi est tellement le vôtre que je n’y ajoute rien pour vous décrire, et même je ne vous accuse pas d’être idiot, car chacun pourra, à nous lire, juger de nos facultés intellectuelles respectives. Oh ! Que oui !

      • Mr Tea dit :

        A la bonne vieille défense du « t’écris mal, donc tu sais pas » (parce que c’est bien connu qu’un type qui fait pas de faute est un historien accompli bien sur , comparé a un type qui fait des fautes tous les deux mots mais qui aurait écrit la moutier des bouquins sur le sujet). Bref.

        Pour vos source, wikipedia n’est pas une source. Wikipedia n’a pas de source fiable.

        Pour être plus précis, au lycée, un des passe temps favoris était de créer des pages des philosophes bidon (avec source bidon s’il vous plait) pour les utiliser dans nos dissertes. Il a fallut des mois avant que ces pages ne soient supprimées. Donc non, même si une page était super a la pointé avec des sources bétons, le simple fait de pouvoir aisément les modifier et les noyers sous des sources bidon fait que wikipedia est très pratique pour découvrir un sujet ou démarrer des recherches, mais pour me répéter, n’est pas une source.

        Pour résumer rapidement, un extrait du bouquin des chercheurs du CNRS, dans la partie « l’étranglement des victimes » (https://books.google.fr/books?id=6a5MvgpK0CgC&pg=PT325&lpg=PT325&dq=loup+chiffre+agressions&source=bl&ots=irFRuvpWwN&sig=cY5dDAJLiQlJ8ov32jKrs-vdUnM&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiI-9KX4YvMAhWBRw8KHUlFDP4Q6AEIEjAD#v=onepage&q=mort&f=false) :

        289 morts dues a l’attaque préférées des loups sur du bétail, ce qui représente plus de 33% des cas avérés sur 500 ans soit moi s de 900 morts en 500 ans. Et c’est sans prendre en compte les loups atteins de la rage, les victimes simplement « griffés » et mort de la rage, etc. Soit environs deux morts par ans.

        Pour mettre en comparaison, les guêpes, qui n’ont pas besoin. D’avoir la rage pour tuer, c’est 15 morts par ans : http://www.invs.sante.fr/presse/2004/communiques/piqures_hymenopteres/index.html

        Si on massacre les loups, c’est pour protéger le bétail pas les hommes et si on agit pareillement avec tous les dangers, il devraient y avoir une sérieuse psychose sur la malbouffe et un paquet de macdo a faire flamber. Pourtant ce n’est pas le cas. Pourquoi ? Parce que le loup (comme le requin, l’araignée et autre consort) est avant tous victime des croyances populaires et des frayeurs issus des contes.

        Alors, vous allez m’expliquer que le CNRS se plante maintenant ?

        Pour ce qui est de « car chacun pourra, à nous lire, juger de nos facultés intellectuelles respectives. Oh ! Que oui ! »

        Entre un type qui se base sur les dents de la mer et le petit chaperon rouge et un type qui utilise les résultat du CNRS, oui, laissons aux lecteurs de passage suffisamment désœuvrés pour lire ces pavés le soin de se faire une idée.

        PS : Vous avez le droit de mettre le même nom dans vos commentaires et n’aitent pas obligé d’en changer a chaque fois.

      • Carcharodon carcharias dit :

        Par amertume ou lenteur vous me faites un mauvais procès : je n’ai pas dit que la nullité de votre niveau de français impliquait quoi que ce fût ; je n’en ai parlé que parce que vous posiez au donneur de leçons, ô hypocrite qui me reprochez de me défendre là même, exactement, où vous m’aviez attaqué.

        Vous osez suggérer que vous seriez capable d’écrire la moitié des livres sur le sujet : vous êtes pathétique.

        Wikipédia donne des références. Si vous pensez qu’un des arguments que j’ai utilisé est infondé, dites-le, sinon taisez-vous.

        Après m’avoir aimablement attribué Le Petit Chaperon rouge (et Closer, ben voyons !), l’ignarissime que vous êtes me reproche de citer Les Dents de la mer ! Menteur ! Dites où je l’aurais fait, ou, si simplement vous avez forcé le trait, dites à quoi vous faites référence, ou ne réitérez plus cette assertion, sinon je ne vous appellerai plus que menteur, vous qui m’avez appelé idiot ! Et je vous accuserai, en réplique, de réciter Survivre avec les loups !

        Si on parle des Dents de la mer, on parle des requins, et de cela seulement. Sachez, ô ignare, que l’absurde film de Spielberg (Jaws) est tiré d’un roman du même nom, écrit par le plongeur, et ichtyologue, Peter Benchley. Lisez-le : vous ne sauriez en écrire le dixième. Je l’ai lu quand j’avais sept ans, dévoré passionnément. C’est un ouvrage de sous-littérature d’une certaine qualité, inspiré par Moby Dick, de Melville, mais rétrécissant cette épopée colossale sur le Bien et le Mal à un psychodrame et à une analyse de caractères, rétrécissement plus impressionnant que le passage du cachalot au requin blanc ; un bon petit roman, à la pointe de ce qu’on savait alors sur le requin blanc, avec lequel Benchley avait plongé…

        Oui, j’étais, enfant, passionné d’animaux et d’écologie, en un temps où personne, chez nous, ne savait ce qu’était l’écologie, étonnant ainsi tout mon entourage. Et passionné d’Histoire. Et…

        Revenons à nos moutons, comme disait Maître Pathelin (ou était-ce Ysengrin ?). Pour la première fois, vous formulez (implicitement, mais c’est mieux que rien) un reproche : j’avais dit que les loups avaient été victimes non de préjugés, mais de griefs réels, et, en fait, vous voulez me dire qu’ils ont toujours été inoffensifs comme aujourd’hui ! Enfin vous devenez compréhensible !

        Je vais m’abstenir de relancer les vacheries et, si vous le voulez bien, nous pourrons peut-être nous limiter aux faits.

        Je n’ai pas vérifié vos sources : mes souvenirs d’enfance ne me donnent pas la valeur numérique mais la conclusion, qui est la rareté des attaques prouvées, ce que vous soutenez. Quand des loups tuent une proie, il n’en reste rien. D’un messager et de son cheval dévorés par une meute sous Louis XV (il ne faisait pas bon sortir la nuit) ne restèrent que la sacoche et quelques restes ensanglantés.

        D’un côté, il y a les chiffres prouvés, donc ce de quoi on est certain. De l’autre, il y avait des disparitions inexpliquées, nombreuses. Comme aujourd’hui pour les enlèvements et pour les viols, dire qu’il n’y en a presque pas sans tenir compte de l’existence d’un chiffre gris revient à se fonder sur une réalité (des cas prouvés) pour aboutir à une croyance (d’emblée rien de ce qui n’est pas prouvé n’est envisageable). Si on prouve qu’une disparition qu’on attribua aux loups avait d’autres causes, est-ce, pour vous, l’incontestable preuve qu’aucune disparition n’était due aux loups ? Ne serait-on pas alors dans la croyance ? Certaines disparitions qu’on attribuait à ce carnassier furent effectivement confirmées. De plus, à part pour des victimes d’individus isolés incapables de faire disparaître leur proie en un repas, les victimes des loups ne pouvaient guère laisser de traces, donc de preuves. Les chiffres que vous donnez ne correspondent d’ailleurs même pas au total que je crois (à vous de corriger mon erreur, si c’en est une) attribuable à quelques bêtes isolées, comme celle du Gévaudan ou d’Évreux : on conteste leur appartenance à l’espèce, contestation qui, peut-être, les fait exclure du total ? Mais alors, on ne compterait ni les victimes de meutes (dont vous récusez peut-être l’existence), ni celles de loups atypiques, car isolés ?

        Vous avez donné votre avis sur les raisons de la chasse aux loups. J’ai pourtant vu des bergers expliquer à la télé, dans des discussions contre des scientifiques qui s’opposaient à eux, bien autre chose, et avec des chiffres bien différents. Tel berger se plaignait que son troupeau (deux mille bêtes : sont-elles comptées par le C.N.R.S. ?) s’était jeté d’une falaise, poursuivi par les loups. On lui répondit que, peut-être, les loups n’avaient laissé leurs traces qu’après ce désastre… Un écologiste répondit que les bêtes tuées étaient payées aux bergers : un berger répondit qu’on ne comptait que les bêtes tuées, alors que le stress aigu faisait perdre de la valeur au troupeau entier, dont la viande n’avait plus le même goût. Une voix s’éleva pour dire que la solution était trouvée : des chiens de garde à colliers à longues pointes. Bientôt, des bergers se plaignirent que, malgré ces colliers, leurs chiens se faisaient aussi bouffer…

        Vous avez raison sur ceci : j’ai signé mon commentaire d’un autre pseudo que celui du départ, mais je ne dissimulais pas que c’était encore moi, et aucun doute n’était possible : vous n’en avez nullement pâti.

      • Mr Tea dit :

        Je vais résumer :

        « Vous osez suggérer que vous seriez capable d’écrire la moitié des livres sur le sujet : vous êtes pathétique. »

        Non.

        Puisque comprendre ce qui vous arrange semble inné ou d’une mauvaise foi mal dissimulé, et comme dit plus haut : « je suis respo sable de ce que je dit, pas de ce que vous comprenez » et que vous semblez croire que quelqu’un va se donner la peine de lire un énième pavé, je vous laisse dans votre petite bulle et comme vous le disiez pourtant plus haut, laissons au lecteurs de passage le soin de juger.

        Parce que si vous avez compris que je me ventais de pouvoir écrire la moutier des livres d’un domaine, l’ensemble de ce que vous appelez votre connaissance est pathétique.

        Je vous conseillerais bien de revoir votre façon de déduire de ce que vous lisez, vous semblez en avoir grandement besoin, mais comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas un espace de conversation ni de débat.

        Si j’avais su que c’était vous des le début, je ne me serai même pas donne la peine de repondre.

        Sur ce, a jamais j’espère 😉

      • Mr Tea dit :

        Juste une petite couche en plus :

         » Revenons à nos moutons, comme disait Maître Pathelin (ou était-ce Ysengrin ?). Pour la première fois, vous formulez (implicitement, mais c’est mieux que rien) un reproche : j’avais dit que les loups avaient été victimes non de préjugés, mais de griefs réels, et, en fait, vous voulez me dire qu’ils ont toujours été inoffensifs comme aujourd’hui ! Enfin vous devenez compréhensible !  »

        Je deviens compréhensible après avoir soutenu la même chose dans tous mes commentaires puis :

        « Je vais m’abstenir de relancer les vacheries et, si vous le voulez bien, nous pourrons peut-être nous limiter aux faits. »

        Suivis de vous parlant de vos souvenir, vous expliquant que vous ne prenez pas la peine de vérifier les chiffres/donnes du CNRS, et vous expliquant que votre savoir provient d’éleveurs se plaignant a la télé et d’histoires pour enfant (vous vous rappelez ce que je disais a propos d’un certain fan de ragots de lavandières et d’avoir trop lu le petit chaperon rouge ?).

        Bref, vous étés une vaste blague 😉

      • Babook dit :

        (« Jaws » est un bouquin inspiré de faits réels : une série d’attaques de requins meurtrières au début du 20ème siècle dues à… Des requins bouledogues… Oh bah tiens, comme à la Réunion ! Dans le roman et le film ils ont choisi un Grand Blanc car plus spectaculaire. Oh bah on a aussi pêché un Grand Blanc à la Réunion ! (pas responsable d’attaques connues mais dont la présence est totalement inédite sur nos côtes))

      • Carcharodon carcharias dit :

        Je n’avais attaqué la forme de vos propos qu’en réponse à votre attaque sur ce terrain.

        Vous aviez écrit : «A la bonne vieille défense du “ t’écris mal, donc tu sais pas ” (parce que c’est bien connu qu’un type qui fait pas de faute [sic[ est un historien accompli bien sur. [sic], comparé a [sic] un type qui fait des fautes tous les deux mots mais qui aurait écrit la moutier [sic] des bouquins sur le sujet). » En usant d’un tel argument, vous vous êtes mis soit dans la peau, soit derrière le paravent des plus grands spécialistes. Et en plus, c’est vous qui déformez mon propos, me faisant dire ce que vous seul avez dit.

        C’est une querelle de sournois ou de furibard que de me reprocher de n’avoir pas pris connaissance des chiffres du C.N.R.S., alors que :
        1°) Il suffit de vous lire pour savoir que vous n’aviez pas pris connaissance de rien ; l’auriez vous fait que vous vous seriez épargné vos manœuvres dilatoires – vous ne vous étiez pas même rendu compte que j’avais écrit que, pour les victimes de requins, les chiffres de Wikipédia étaient un peu plus faibles que ceux donnés par Krapo, malgré quoi vous me reprochez, par allusions, un parti pris contre les requins !
        2°) Je n’ai pas vérifié ces chiffres parce que je ne les conteste pas, me contentant de vous demander des précisions que vous n’apportez pas : de quoi vous plaignez-vous ? Je ne me base pas sur mes souvenirs d’enfance pour fixer de chiffres, et vous avez la possibilité de répondre là-dessus (vous ne le faites pas, parce que vous ne le pouvez pas) mais ne me suis servi de ces souvenirs que pour confirmer votre conclusion d’ensemble sur la rareté des attaques prouvées ! Vous me reprochez, en fait, de ne pas vous contredire !

        Non, vous n’aviez pas daigné exprimer clairement jusqu’alors ce que vous contestiez. Vous m’injuriez seulement et restiez dans le vague.

        Vous me reprochez d’avoir cité mes souvenirs d’enfance : c’était pour ne pas vous laisser seul et penaud avec vos souvenirs de lycée… par charité, quoi !

        D’après vous, écouter des débats entre les partisans et les adversaires de la réintroduction du loup n’est pas la bonne méthode : oui, il semble vraiment que, pour vous, les paysans, les bergers et les éleveurs soient des êtres inférieurs. Leurs témoignages comptent pour moins que rien.

        Faux-derche jusqu’au bout, vous prétendez que, si vous aviez d’emblée su qui j’étais, vous n’auriez jamais discuté. Vous vous trahissez vous même, mon pauvre, toure votre attitude morale est cohérente… Relisez-vous : avant même d’avoir compris qui j’étais vous avouiez ne pas vouloir discuter ! Et, alors qu’enfin vous avez compris qui je suis, vous ne pouvez pas vous empêcher de faire un commentaire de plus ! Bravo !

        Pour vous, Survivre avec les loups est un documentaire croirait-on, et, si un jour vous devez aimer Les Dents de la mer, ce sera de même par le film aberrant de Spielberg, et non par l’ouvrage de l’ichtyologue Peter Benchley…

        Vous auriez dû rester au CP. Il fut un temps où on n’imposait pas aux lycéens des boulets de votre calibre. Vouloir envoyer 80% d’une classe d’âge au bac, c’est pas une bonne idée !

        En attendant, il y aura toujours des gens pour proclamer que, tuant le petit bétail comme les plus grosses bêtes, les loups, incontestablement, n’ont pas attendu les coups de fusils pour craindre l’homme… Un privilège, en quelque sorte… Quant aux témoignages, il suffit de les rejeter d’emblée, les paysans et bergers décrivant les attaques de loups n’ayant aucune valeur pour les gens de votre espèce.

        Pathétique. Profondément pathétique.

      • Carcharodon carcharias dit :

        Je suppose que l’internaute Mr Tea a choisi son pseudonyme en référence à Mr T., personnage de la série Agence tous risques joué par l’acteur Lawrence Tureaud qui y incarnait la pesanteur obtuse… et musculeuse !

        Je ne dirai rien de la musculature de Mr Tea !

        Il m’a d’abord dit que soit je ne parlais pas le français soit j’étais de mauvaise foi, mais s’est contenté de ces accusations gratuites. Je lui ai répondu que son niveau de français, à peine celui d’un élève de primaire (un mauvais élève de primaire, sans exagération) lui interdisait au moins le premier argument. Il m’a alors accusé de me servir de son étonnante inculture pour argument, alors qu’au contraire j’avais distingué explicitement son français enfantin et parfois à peine compréhensible de se ses arguments (d’ailleurs puérils, eux, et non enfantins) que je n’avais critiqués que sur le fond.

        J’avais donné les liens de Wikipédia sur les requins : il s’est contenté de critiques générales contre Wikipédia, escamotant l’essentiel : il ne contestait aucun de ces renseignements. Je précise que je voulais d’abord donner pour sources les associations de protection des requins, et n’y avait renoncé que parce que leurs chiffres étaient supérieurs à ceux de Wikipédia, donc moins favorables encore à Mr Tea ! Comme il a bien fait, pour sa cause, de n’attaquer que Wikipédia en général, mais aucun des renseignements de Wikipédia que je donnais en lien !

        Lui-même a fait semblant de s’abriter derrière la « Science » : et quelle science ! Son plus grand reproche a été que, à sept ans, j’avais lu le roman Les Dents de la mer, de l’ichtyologue Peter Benchley ! Cet ouvrage d’un fin connaisseur du requin blanc (pour les ichtyologues : Carcharodon carcharias !) n’a rien à voir avec le film qu’en a tiré M. Steven Spielberg ; le requin, loin d’y être envahissant et obsédant comme dans ce film, y est décrit avec toutes les nuances et la science de Benchley. En quarante ans de recherches, on n’aurait presque rien à y ajouter de sa description du comportement de cet animal. La précoce lecture de l’ouvrage d’un ichtyologue, voilà ce qu’on ne saurait reprocher à Mr Tea, ignare parfait semble-t-il.

        Il s’abritait derrière des chiffres, qu’il disait tirés du C.N.R.S., et auxquels il accordait un caractère indiscutable et exhaustif, pour le présent, et même pour les siècles passés : aucun scientifique, jamais, ne dira d’emblée que ses chiffres sont indiscutables. Dès lors, quoique je conseille à tous de vérifier son lien, je ne l’ai pas fait : à quoi bon vérifier des statistiques quand on ne conteste pas la conclusion et que la partie adverse en fait des vérités révélées ? Aucun scientifique, jamais, ne prétendra à des statistiques autres que partielles pour les siècles passés. La population de la France de Louis XIV n’était pas connue à un million ou deux millions près, celle de Louis XVI, à cinq cent mille près. Seule une fraction des archives a survécu au temps, à la Révolution et aux guerres, et j’attends qu’on me présente un statisticien capable de dire combien des milliers de disparus de ce temps périrent pour telle raison plutôt que pour telle autre. On ne peut plus, aujourd’hui, que prendre la fraction des archives qui subsiste, et essayer, s’il reste des traces d’éventuelles enquêtes, de recenser quelques cas indiscutables. Et encore : lorsqu’il s’agissait de victimes de loups solitaires, qui souvent tuaient d’une manière différente des autres loups, déchiquetant parfois leur victime vivante au lieu de l’étrangler de leurs mâchoires, certains contestent l’appartenance à l’espèce, même lorsque des naturalistes ont identifié la bête tuée à son tour comme un loup. On va jusqu’à prétendre, gratuitement, qu’il pouvait s’agir de serial killers humain vêtus de peaux de bêtes, alors que tous les témoins disent qu’il s’agissait de loups. Comme Mr Tea, on prend quelques cas où on a tenu à tort les loups pour coupables dans des affaires de disparitions, et de là certains déduisent qu’aucun cas de disparition n’est à attribuer aux loups. Et, lorsque les loups attaquaient en meute, il ne laissaient rien de leur victime : aucune trace pour d’éventuels enquêteurs du temps, aucune trace pour l’historien… sauf s’il s’agissait d’un courrier à cheval, dont la sacoche et quelques restes – fers du cheval… – désignaient le lieu sanglant du festin. Un paysan qui sortait quelques instants de sa maison la nuit et n’y rentrait jamais, un berger de douze ans disparu, que leur était-il arrivé ? Jamais la faute du loup pour les uns, d’autres le soupçonnant toujours : ces principes sont des croyances, pas la science.

        Il fut un temps où des scientifiques qualifiaient de racontars de marins les histoires de requins tuant des hommes : c’est pour trancher qu’on a recensé des cas indiscutables, donnant raison aux prétendus racontars de marins. Il fut un temps ou des scientifiques qualifiaient de légendes superstitieuses les histoires de tigres massacrant tous les hommes qu’ils rencontraient : les tigres, nous disait-on, malgré leur deux cents kilos de muscles et leur force immense sont craintifs et respectueux de l’homme, qu’ils ne tuent que rarement, et presque jamais plus d’un à la fois. En général, ils craignent l’homme. Oui, mais… on s’est rendu compte que les tigres des Sundarbans se comportaient exactement comme le décrivaient les récits des paysans, tuant tout humain restant à leur portée, massacrant parfois plus de dix personnes l’une après l’autre. On a dû admettre que les archives amenaient à admettre qu’au XIXe siècle les tigres tuaient non une ou deux personnes par an en Inde, mais un millier en moyenne. Le terrain marécageux des Sundarbans ayant empêché les grandes chasses au fusil, jamais le tigre n’y a appris la peur de l’homme. D’autres explications ont été données : je renvoie au lien de mon premier commentaire.

        On nous dit que les loups, capables de tuer des bêtes plus petites que des moutons comme d’autres plus fortes que des bœufs, auraient depuis la nuit des temps exclu spontanément l’homme de leur régime, par un respect inné donc : du coup, tous les récits des paysans et des bergers leur attribuant une part des disparitions sont rejetées d’emblée et par principe. Est-ce de la Science, ou de la croyance ?

        Enfin, on appréciera à sa juste valeur l’attitude morale qui consiste, pour savoir ce qu’il faut penser de la réintroduction du loup, à récuser aux éleveurs, aux bergers et aux paysans, donc à toute la population concernée, le droit de juger, et même, simplement, la pertinence de leur participation aux discussions.

        Et, à ceux qui me trouveraient « relou » d’avoir passé tant d’heures à répondre à un pathétique haineux me traitant d’idiot et m’attribuent tous ses torts, je répondrai qu’il n’est pas indifférent, pour moi, que les voix des prolétaires étouffées par la presse trouvent à s’exprimer, fût-ce pour presque personne.

      • Mr Tea dit :

        « Je suppose que l’internaute Mr Tea a choisi son pseudonyme en référence à Mr T., personnage de la série Agence tous risques joué par l’acteur Lawrence Tureaud qui y incarnait la pesanteur obtuse… et musculeuse ! »

        Haaaa ! Je suis content !

        Figurez vous, toute personne ayant vu l’agence tous risque reconnais la référence. Mais peux de gens ont autant de problèmes que vous !

        C’est donc avec plaisir que je vais vous répondre en quelques minutes en sachant les heures que vous perdez ensuite (imaginez ma satisfaction, dites vous que vous sous évaluez grandement et vous en étés encore loi ! 😉 ).

        Et puis bon, on sent bien que ça vous déçois ces monologue ou vous étés obligé de vous justifier auprès de … Bha personne, mais au cas ou quelqu’un se perde, on sait jamais 😉

        Paragraphe 1

        Nom, je me suis contenté de critiquer votre sens critique et vous ai accusé d’être un colporteur de ragot, en spécifiant clairement le sujet (les loups). Mais comme vous etes mauvais, il a fallut insister dessus comme avec une personne handicapé pour que vous sentiez une « insinuation » concernant le sujet.

        En temps normal je m’en serai contenté, et vous aurais laissé vous énerver tous seul, mais comme vous avez changé de pseudo, j’ai simplement cru que quelqu’un d’autre rejoignait cette conversation.

        Pour résumer le reste du chapitre, vous déclarez les autres incultes quand ils citent le CNRS, quand vous comprenez pas pourquoi on vous écoute pas quand vous citez wikipedia et la télé.

        Paragraphe 2

        Wikipedia n’est pas fiable en soit. Ce qui y est écrit est l’interprétation ou l’avis d’un internaute, pas toujours source et ou les sources non fiable (un livre écrit sans source) valent autant qu’une source fiable (un livre écrit sur les travaux de centaines de spécialistes a travers le monde).

        Donc que Wikipedia aille dans mon sens ou contre, peu m’importe, puisque de toute façon Wikipedia n’est pas fiable (ce que vous sauriez si vous aviez fait un minimum de travail de recherche dans votre vie).

        Paragraphe 3

        Tirer ses information d’un roman, même basé sur des fait réel/connaissances scientifique ND fait pas de vous quelqu’un qui « sait », sinon tous les lecteurs de fantasy seraient des experts de l’histoire médiévale.

        Paragraphe 4

        Je n’ai jamais prétendu que les résultat de la science étaient ultimes, mais simplement UE ce sont les plus fiables/a jour pour le moment.

        En lisant ces résultats (mais c’est un peu plus compliqué qu’une page wikipedia) vous sauriez que le travail de recherche du CNRS et d’autre chercheurs est passe par exemple par la recherche des sources des journaux publiant des attaques au loups ces derniers siècles.

        Il en ressort que pour ainsi dire jamais ils n’ont eu d’élément sur lesquels se baser, les cas de ragots réutilisés plusieurs fois pour faire vendre, les disparu attaques par les loups qui s’étaient juste perdu quelques jours ou encore les volontés de faire du sensationnel pour vendre, représentent la quasi totalité des cas dans les journaux (vous vous rappelez que je me moquait de vos sources a la télé ?).

        Paragraphe 5

        Non la encore. Effectivement les études sur les requins ont montré qu’il arrivait très rarement qu’un homme en soit victime, mais ces études ont surtout prouvées que les très grosse majorité des histoires étaient des racontars. Et encore, c’est pour ne pas dire que les rares vrais étaient les exceptions (comme pour les loups).

        Pagraphe 6

        Comme pour le paragraphe 5, puisque les loups attaquaient leur bétail, les éleveurs ont diabolisé les loups pour qu’on leur en debarasse. Ce sont donc bien les croyances des éleveurs et de ceux qui les écoutes qui ont été mises a jour et qui leur vaut d’être la plupart du temps ignorés si il n’y a rien a voir (comme la quasi totalité des cas). Ne reste que des gens incapable d’esprit critique et encore capable de croire ce qu’ils entendent a la télé pour condamner a l’extermination une espèce animal pour le moins inoffensive a une époque ou chaque jour apporte son lot d’espèce définitivement éteintes.

        Paragraphe 6

        Donc comme il n’y a que des plateformes pétrolières en mer et personne autour d’elle, seules les entreprises pétrolière ont le droit de décider ce qu’il s’y passe et on a pas notre mot a dire ? C’est pareil avec les loups. Les éleveurs (pas tous) veulent pas les voir en France, quite a les massacrer, pour un profit immédiat, au détriment de la faune plus tard.

        C’est pareil avec les requins aussi, il y en a toujours eu (et depuis bien plus longtemps que les hommes) et plutôt que de se dire ‘il est idiot de surfer ici », on préfère les massacrer.

        Bref, le schéma est systémique, les intérêt financiers immédiats, VS la faune et la flaure.

        Paragraphe 7

        « je répondrai qu’il n’est pas indifférent, pour moi, que les voix des prolétaires étouffées par la presse trouvent à s’exprimer, fût-ce pour presque personne. »

        Continuez donc, je suis sur que des milliers de prolétaires sont heureux de pouvoir fermer les yeux sur la science et continuer a croire les contes pour enfant.

        Je suis juste faciné finalement par la facilité et l’exactitude de ma déduction concernant votre incompétence totale de sens du raisonnement. Soit je deviens très bon, soit vous devez être particulièrement flagrant. Votre vie doit pas être facile 😉

      • Carcharodon carcharias dit :

        Â Babook :

        Ce que vous dites est essentiellement vrai, et, comme Melville avec Moby Dick, Benchley a pris le plus impressionnant animal possible, comme un récit d’alpiniste choisira toujours le plus haut sommet possible, pour la même raison : renforcer l’impression.

        Le roman de Benchley prend le requin pour prétexte : comme le cachalot blanc de Melville, il est l’événement qui révélera les hommes. Le sujet réel est le Bien et le Mal.

        Des cas concernant des requins blancs ont aussi été parmi les inspirations de Benchley. Rappelons que, bien que très rare, le requin blanc est l’espèce responsable du plus grand nombre d’attaques mortelles au monde, devant même le requin-tigre. Il est l’animal dont la rencontre est le plus souvent mortelle.

        Il n’en demeure pas moins que les décès qui lui sont dus, dans l’absolu, sont peu nombreux.

      • Carcharodon carcharias dit :

        À Mr Tea :

        Vous dites que votre pseudo me poserait problème : que nenni, vous avez choisi la pesanteur obtuse !

        §1 Vous prétendez que vous m’aviez
        « accusé d’être un colporteur de ragot [sic] » : menteur, vous m’avez aussi accusé d’être de mauvaise foi ou de ne pas savoir parler français. C’est ce sur quoi je vous ai répondu.

        Malgré votre niveau de français enfantin, vous accusez autrui d’être « une personne handicapé [sic : moins deux points] ». Votre niveau est celui de l’école primaire, alors vous devriez parler d’autre chose !.

        Vous reconnaissez avoir procéder par pour « insinuation », confirmant mon reproche de n’avoir rien dit de précis.

        En changeant de pseudo je disais être le même, aucune confusion n’était possible : menteur.

        Vous dites quevous n’auriez pas continué si vous m’aviez reconnu, mais me reconnaissant vous continuez : menteur.

        Vous suggérez que je croirais que Wikipédia serait infaillible alors que j’avais dit le contraire : menteur.

        D’ailleurs mes liens de Wikipédia renvoient aux liens des deux principaux organismes de recensement de victimes de requins : menteur.

        En plus vous avouez ne rien contester de mes liens mais me les reprochez : menteur.

        Vous répondez enfin à ma question sur l’exhaustivité de vos chiffres : « Il en ressort que pour ainsi dire jamais ils n’ont eu d’élément sur lesquels se baser. » Vos sources sont donc sans prétention à l’exhaustivité. J’avais raison, vous n’aviez pas compris leur signification.
        Puisque vous n’avez rien sur quoi vous baser, vous êtes un ignorant, et vous avouez la pertinence de mes critiques.

        Vous dites que presque toutes témoignages sur des attaques mortelles par des requins sont des mensonges selon les études : citez donc ces études prouvant ce que vous affirmez !

        Vous dites que c’est la télé qui est répand les critiques contre les loups : menteur. Votre source n’est pas des statistiques qui n’ont jamais eu le sens que vous leur donnez, votre seule source est Survivre avec les Loups.

        Si vous ne savez pas la différence entre travailler sur une plate-forme et habiter un lieu, c’est grave. Vous n’avez pas plus le droit d’imposer des loups chez autrui (ni même sur une plate-forme d’ailleurs !) que ces gens-là de vous imposer une porcherie, un centre de déchets nucléaires ou un kiosque à journaux devant chez vous.

        L’expression « vous devez être particulièrement flagrant » n’a aucune signification. Comme vous en êtes au niveau C.P. en expression (au niveau maternelle en raisonnement, en « maternelle moins cinq » en statistiques), vous ne vous rendez pas même compte qu’être flagrant ne veut rien dire. Je n’ai entendu une telle faute pas même chez de petits enfants.

        Ma commisération vous est acquise.

      • Mr Tea dit :

        « Nous avez choisi la pesanteur obtuse ! »

        Nouvelle définition de l’hôpital qui se fout de la charité. GG

        « §1 Vous prétendez que vous m’aviez
        « accusé d’être un colporteur de ragot [sic] » : menteur, vous m’avez aussi accusé d’être de mauvaise foi ou de ne pas savoir parler français. C’est ce sur quoi je vous ai répondu. »

        1 et vous le confirmez encore, 2 j’ai critiqué votre incapacité volontaire ou maladive a ne pas comprendre le Français. Pas votre capacité a écrire Français.

        « Malgré votre niveau de français enfantin, vous accusez autrui d’être « une personne handicapé [sic : moins deux points] ». Votre niveau est celui de l’école primaire, alors vous devriez parler d’autre chose ! »

        1 Vous étés bien handicapé oui, nottament coté capacité de raisonnement. Y a pas de honte a être handicapé. 2 Pour utiliser votre logique biaisé contre vous : Alors d’après vous il faudrait avoir honte d’être un primaire (oui c’est complètement idiot, mais vous raisonez comme ça depuis le début).

        « Vous reconnaissez avoir procédé par « insinuation », confirmant mon reproche de n’avoir rien dit de précis. »

        Juste une question, quand vous étés dans un magasin ou vous pouvez vous servir, devoir passer en caisse et payer vous parait une insinuation malhonnête ? Vous voyez ou je veux en venir en disant que vous étés handicapé ?

        « En changeant de pseudo je disais être le même, aucune confusion n’était possible : menteur. »

        Dit le type qui refuse d’admettre que j’étais clair des le début.

        « Vous dites que vous n’auriez pas continué si vous m’aviez reconnu, mais me reconnaissant vous continuez : menteur. »

        Voir le paragraphe sur votre incapacité a effectuer des déductions. J’explique que ça ne sert a rien de parler avec vous. Une perte de temps. Mais vous étés malhonnête, mal intentionné, passez un temps fou a répondre et c’est une immense satisfaction de vous faire perdre votre temps comme dit dans le com précédent (ce qui vous embêté beaucoup visiblement 😉 )

        « En plus vous avouez ne rien contester de mes liens mais me les reprochez : menteur. »

        On va finir la dessus parce que c’est symptomatique : Je conteste les source (télé, souvenir d’histoire d’enfance, wikipedia). Mais comme vous comprenez comme ça vous arrange vous avez transformé « un lien wikipedia n’est pas une source même si dans l’article certains liens peuvent être intéressant (mais noyés dans les infos douteuses) » en « je critique pas wikipedia mais c’est nul ».

        Bref dans l’attente impatiente de votre prochain pavé 😉

      • Carcharodon carcharias dit :

        À Mr Tea :

        Vous dites que votre pseudo me poserait problème : que nenni, vous avez choisi la pesanteur obtuse !

        §1 Vous prétendez que vous m’aviez « accusé d’être un colporteur de ragot [sic] » : menteur, vous m’avez aussi accusé d’être de mauvaise foi ou de ne pas savoir parler français. C’est ce sur quoi je vous ai répondu.

        Malgré votre niveau de français enfantin, vous accusez autrui d’être « une personne handicapé [sic : moins deux points] ». Votre niveau est celui de l’école primaire, alors vous devriez parler d’autre chose !

        Vous reconnaissez avoir procéder par « insinuation », confirmant mon reproche de n’avoir rien dit de précis.

        En changeant de pseudo je disais être le même, aucune confusion n’était possible : menteur.

        Vous dites que vous n’auriez pas continué si vous m’aviez reconnu, mais me reconnaissant vous continuez : menteur.

        Vous suggérez que je croirais que Wikipédia serait infaillible alors que j’avais dit le contraire : menteur.

        D’ailleurs mes liens de Wikipédia renvoient aux liens des deux principaux organismes de recensement de victimes de requins : menteur.

        En plus vous avouez ne rien contester de mes liens mais me les reprochez : menteur.

        Vous répondez enfin à ma question sur l’exhaustivité de vos chiffres : « Il en ressort que pour ainsi dire jamais ils n’ont eu d’élément sur lesquels se baser. » Vos sources sont donc sans prétention à l’exhaustivité. J’avais raison, vous n’aviez pas compris leur signification.
        Puisque vous n’avez rien sur quoi vous baser, vous êtes un ignorant, et vous avouez la pertinence de mes critiques.

        Vous dites que presque tous les témoignages sur des attaques mortelles par des requins sont des mensonges selon les études : citez donc ces études prouvant ce que vous affirmez !

        Vous dites que c’est la télé qui est répand les critiques contre les loups : menteur. Votre source n’est pas des statistiques qui n’ont jamais eu le sens que vous leur donnez, votre seule source est Survivre avec les loups.

        Si vous ne savez pas la différence entre travailler sur une plate-forme et habiter un lieu, c’est grave. Vous n’avez pas plus le droit d’imposer des loups chez autrui (ni même sur une plate-forme d’ailleurs !) que ces gens-là de vous imposer une porcherie, un centre de déchets nucléaires ou un kiosque à journaux devant chez vous.

        L’expression « vous devez être particulièrement flagrant » n’a aucune signification. Comme vous en êtes au niveau C.P. en expression (au niveau maternelle en raisonnement, en « maternelle moins cinq » en statistiques), vous ne vous rendez pas même compte qu’être flagrant ne veut rien dire. Je n’ai entendu une telle faute pas même chez de petits enfants.

        Ma commisération vous est acquise.

      • Carcharodon carcharias dit :

        À Mr Tea :

        Vous dites que votre pseudo me poserait problème : que nenni, vous avez choisi la pesanteur obtuse !

        §1 Vous prétendez que vous m’aviez
        « accusé d’être un colporteur de ragot [sic] » : menteur, vous m’avez aussi accusé d’être de mauvaise foi ou de ne pas savoir parler français. C’est ce sur quoi je vous ai répondu.

        Malgré votre niveau de français enfantin, vous accusez autrui d’être « une personne handicapé [sic : moins deux points] ». Votre niveau est celui de l’école primaire, alors vous devriez parler d’autre chose !

        Vous reconnaissez avoir procédé par « insinuation », confirmant mon reproche de n’avoir rien dit de précis.

        En changeant de pseudo je disais être le même, aucune confusion n’était possible : menteur.

        Vous dites que vous n’auriez pas continué si vous m’aviez reconnu, mais me reconnaissant vous continuez : menteur.

        Vous suggérez que je croirais que Wikipédia serait infaillible alors que j’avais dit le contraire : menteur.

        D’ailleurs mes liens de Wikipédia renvoient aux liens des deux principaux organismes de recensement de victimes de requins : menteur.

        En plus vous avouez ne rien contester de mes liens mais me les reprochez : menteur.

        Vous répondez enfin à ma question sur l’exhaustivité de vos chiffres : « Il en ressort que pour ainsi dire jamais ils n’ont eu d’élément sur lesquels se baser. » Vos sources sont donc sans prétention à l’exhaustivité. J’avais raison, vous n’aviez pas compris leur signification.
        Puisque vous n’avez rien sur quoi vous baser, vous êtes un ignorant, et vous avouez la pertinence de mes critiques.

        Vous dites que presque tous les témoignages sur des attaques mortelles par des requins sont des mensonges selon les études : citez donc ces études prouvant ce que vous affirmez ! Menteur !

        Vous dites que c’est la télé qui est répand les critiques contre les loups : menteur.

        Votre source n’est pas des statistiques qui n’ont jamais eu le sens que vous leur donnez, votre seule source est Survivre avec les loups.

        Si vous ne savez pas la différence entre travailler sur une plate-forme et habiter un lieu, c’est grave. Vous n’avez pas plus le droit d’imposer des loups chez autrui (ni même sur une plate-forme d’ailleurs !) que ces gens-là de vous imposer une porcherie, un centre de déchets nucléaires ou un kiosque à journaux devant chez vous.

        L’expression « vous devez être particulièrement flagrant » n’a aucune signification. Comme vous en êtes au niveau C.P. en expression (au niveau maternelle en raisonnement, en « maternelle moins cinq » en statistiques), vous ne vous rendez pas même compte qu’être flagrant ne veut rien dire. Je n’ai entendu une telle faute pas même chez de petits enfants.

        Vous faites selon vos moyens…

        Ma commisération vous est acquise.

      • Carcharodon carcharias dit :

        À Mr Tea :

        Vous dites que votre pseudo me poserait problème : que nenni, vous avez choisi la pesanteur obtuse !

        §1 Vous prétendez que vous m’aviez
        « accusé d’être un colporteur de ragot [sic] » : menteur, vous m’avez aussi accusé d’être de mauvaise foi ou de ne pas savoir parler français. C’est ce sur quoi je vous ai répondu.

        Malgré votre niveau de français enfantin, vous accusez autrui d’être « une personne handicapé [sic : moins deux points] ». Votre niveau est celui de l’école primaire, alors vous devriez parler d’autre chose !

        Vous reconnaissez avoir procédé par « insinuation », confirmant mon reproche de n’avoir rien dit de précis.

        En changeant de pseudo je disais être le même, aucune confusion n’était possible : menteur.

        Vous dites que vous n’auriez pas continué si vous m’aviez reconnu, mais me reconnaissant vous continuez : menteur.

        Vous suggérez que je croirais que Wikipédia serait infaillible alors que j’avais dit le contraire : menteur.

        D’ailleurs mes liens de Wikipédia renvoient aux liens des deux principaux organismes de recensement de victimes de requins : menteur.

        En plus vous avouez ne rien contester de mes liens mais me les reprochez : menteur.

        Vous répondez enfin à ma question sur l’exhaustivité de vos chiffres : « Il en ressort que pour ainsi dire jamais ils n’ont eu d’élément sur lesquels se baser. » Vos sources sont donc sans prétention à l’exhaustivité. J’avais raison, vous n’aviez pas compris leur signification.
        Puisque vous n’avez rien sur quoi vous baser, vous êtes un ignorant, et vous avouez la pertinence de mes critiques.

        Vous dites que presque tous les témoignages sur des attaques mortelles par des requins sont des mensonges selon les études : citez donc ces études prouvant ce que vous affirmez ! Menteur !

        Vous dites que c’est la télé qui répand les critiques contre les loups : menteur.

        Votre source n’est pas des statistiques qui n’ont jamais eu le sens que vous leur donnez, votre seule source est Survivre avec les loups.

        Si vous ne savez pas la différence entre travailler sur une plate-forme et habiter un lieu, c’est grave. Vous n’avez pas plus le droit d’imposer des loups chez autrui (ni même sur une plate-forme d’ailleurs !) que ces gens-là de vous imposer une porcherie, un centre de déchets nucléaires ou un kiosque à journaux devant chez vous.

        L’expression « vous devez être particulièrement flagrant » n’a aucune signification. Comme vous en êtes au niveau C.P. en expression (au niveau maternelle en raisonnement, en « maternelle moins cinq » en statistiques), vous ne vous rendez pas même compte qu’être flagrant ne veut rien dire. Je n’ai entendu une telle faute pas même chez de petits enfants.

        Ma commisération vous est acquise.

      • Carcharodon carcharias dit :

        Récapitulons.

        Mr Tea, après s’être longtemps contenté d’insinuations, à retardement avait fini par donner des chiffres :

        « 289 morts dues a [sic : moins deux points] l’attaque [sic : moins deux points] préférées [sic ! concordance + vocabulaire] des loups sur du bétail, ce qui représente plus de 33% des cas avérés sur 500 ans soit moi s [sic pour moins : simple coquille] de 900 morts en 500 ans. Et c’est sans prendre en compte [sic : syntaxe niveau C.P.] les loups atteins [sic] de la rage, les victimes simplement « griffés » [sic : moins deux points] et mort [sic : moins deux points] de la rage, etc. Soit environs [sic] deux morts par ans [sic : moins deux points]. »

        Car c’est ainsi que Mr Tea voit le monde par ses préjugés. Voici maintenant ce que disent les statistiques, non en 500 ans et pour toute la France, mais pour les deux premières années de réapparition des loups (1994-1995), comparées à la dernière sans les loups (1993) :

        « 1993 : 36 bêtes tuées
        1994 : 34 cas de prédation dus aux loups ; 122 bêtes tuées ; 3 blessées
        1995 : 87 cas de prédation dus aux loups ; 359 bêtes tuées ; 33 blessées
        Ces chiffres montrent que les dégâts sont multipliés par 10 en 3 ans.
        »
        (Source : recensement du Parc national du Mercantour, cité par « Zététique) ».

        Ainsi, en deux ans, la poignée de loups du Mercantour fit plus de dégâts que ce que Mr Tea attribue à tous les loups de France en… 500 ans !

        Manifestement, Mr Tea n’a rien compris des chiffres qu’il a cités !

        Il est vrai qu’il ne comprend pas davantage ce qu’il dit lui-même, répétant sans cesse qu’il n’est pas l’auteur de ses propres raisonnements, et attribuant à autrui, sans citer jamais d’exemple, ses propres défauts !

        Et si on n’est pas d’accord avec lui, on est idiot, obscurantiste, personne handicapée

        Si c’est lui qui le dit…

      • Mr Tea dit :

        Pour ce qui est des points, je vous invite a écrire depuis un smartphone, vous constaterez quelques différences « minimes » entre ce que vous ecriviez et ce qui s’affiche (en venez pas me dire que je contrôle pas le numérique, je suis développeur et aucun soucis avec un clavier).

        Pour ce qui est des insinuations, je n’ai jamais caché mon point de vue, n’en ai d’ailleurs fait trois tonnes des le début pour que ce soit clair (que vous insistiez sur ce point prouve juste votre mauvaise fois ou votre handicap dont je vous parle régulièrement).

        « Car c’est ainsi que Mr Tea voit le monde par ses préjugés. »

        Vous dites que les loups s’attaquent a l’homme, je vous traite d’idiot plein de préjugés, vous insistez sans source (puisque la télé, wiki et vos souvenirs des histoires et ragots n’en sont pas), je finis par vous sortir les chiffres du CNRS sur les attaques de loups sur l’homme qui sont avérées depuis les 500 dernières années et justes ridicules comparées a a peut prêt n’importe quel autre cause de décès animal, je parle même pas des causes humaines ou médicales.

        Et la comble de la mauvaise foi, vous me sortez les chiffres du bétail victime des loups. Ce qui n’a rien a voir, mais puisque vous êtes handicapé coté raisonnement, on va vous donner des pistes (des grosses hein, parce que si c’est léger comme en s’adressant a une personne normale, vous allez dire qu’on vous a jamais rien dit).

        Le bétail victime des loups c’est comme la faune qui gène les exploitations d’huile de palme ou que les requins autour de certaines îles.

        Ce sont les environnements naturels et comportement naturels de ces animaux. Si nous étions a une période ou tous va super bien, on pourrait exterminer les loups, raser les forets et dynamiter les coraux pour faire du surf. Sauf c’est tout l’inverse, chaque jour des espèces disparaissent définitivement, les forets primaires se réduisent chaque années plus vite que la précédente et les requins s’approchent toujours plus prêt des cotes a cause de la pollution et de la surpêche. Nous vivons a une époque ou nous finissons d’achever la faune et la flore par notre mode de vie et plutôt que de limiter la casse en ne surfant pas la ou les natifs ne surfait pas, en ne faisant pas paitre le bétail dans des pâtures éloignés/sans surveillance ou enfin de ne pas détruire inutilement les forets primaires, on préfère accélérer notre extinction.

        « Ainsi, en deux ans, la poignée de loups du Mercantour fit plus de dégâts que ce que Mr Tea attribue à tous les loups de France en… 500 ans ! »

        On va résumer en rappelant que vous parliez des attaques d’animaux sur l’homme et compariez les requins aux loups, sauf que les chiffres que vous sortez ne rassemble aucune attaque sur l’homme, mais seulement sur le bétail. On en revient au principal, l’enrichissement de quelques uns maintenant compte plus a vos yeux que le capital des générations futur (d’où mon exemple avec la plateforme pétrolière, mais comme vous étés handicapé, vous inquiétez pas, je ne vous en veux pas de ne pas comprendre le rapport). Bon c’est assez clair pour vous ? Parce que, que vous ne soyez pas d’accord est une chose, que vous compreniez encore de travers la, ça voudra simplement dire que vous étés TRES handicapé ou de TRES mauvaise foi …

        Pour ce qui est d’être idiot, obscurantiste et handicapé, je suis désolé si ça vous plait pas, mais dans ce cas, mais vous étés juste l’archétype des définitions du dictionnaire. Donc c’est pas moi qui le dit en effet.

      • Carcharodon carcharias dit :

        Aucune statistique n’existant pour les victimes humaines des loups, pour les raisons que j’ai dites plus haut, Mr Tea donne des chiffres dont la signification lui esr étrangère, et leur attribue une valeur exhaustive, ce que personne, jamais, n’aurait osé soutenir. La source serait, selon lui, une recension d’articles de gazettes des siècles passés…

        Chapeau !

        C’est donc par un extrait d’échantillons de ragots invérifiables que Mr Tea parvient à conserver ses préjugés.

        Closer, à côté, c’est le nec plus ultra !

        Étonnez-vous que, lorsqu’il dit qu’on ne sait pas le français, il ne veuille pas dire qu’on ne parle pas le français…

        Son pseudonyme est bien une référence à Mr T., le personnage pesant et obtus d’une série télévisée : qu’il l’a bien choisi !

        Ses devises : « I want to believe », et « Il n’y a pas de honte à être handicapé..»

        Fiérot, le mec !

      • Mr Tea dit :

        Ha bha voilà, vous étés pas idiot, vous étés juste d’une mauvaise foi sans borne !

        Bon bha maintenant que c’est dit, trouvez des travaux de chercheurs qui disent ou soutiennent votre point de vu, et expliquez au CNRS que leurs recherchent valent pas pinuts comparé a vos souvenir d’enfance, en attendant, votre avis n’est que votre avis sans soutiens autre que les contes populaires.

        Bon courage pour passer pour quelqu’un de sérieux après ça 😉

      • Mr Tea dit :

        « Ses devises : « I want to believe », et « Il n’y a pas de honte à être handicapé..» »

        I want TO believe, je vous invite a relire quand j’en parlais pour vous décrire.

        Il n’y a pas de honte a être handicapé -> je vous invite a me laisser vos coordonnées si ça vous choque, on verra ce que les groupes de soutien des handicapes pensent des idiots dans votre genre.

        Vous vous enfoncez toujours plus cher « roi de la mauvaise foi ».

      • Carcharodon carcharias dit :

        Ainsi donc, lorsque Mr Tea mêle bétail et hommes dans ses statistiques, on ne conprend rien lorsqu’on lui répond sur le bétail !

        Ben tiens !

        Ses sources ? Les gazettes, donc un échantillon de ragots invérifiables.

        On comprend que ce mec traite ceux qui demandent des preuves de « handicapés-qui-ne-savent-pas-parler-français-mais-ça-ne-veut-pas-dire-qu’ils-ne-savent-pas-parler-français »…

        Au fait… les fautes de syntaxe et de vocabulaire (« Vous êtes flagrant » : hi, hi, hi !) et les fautes d’orthographe systématiquement répétées (« paysant » : ah, ah, ah !) ne sont pas dues aux claviers, hein ?

        Pour l’heure, à part ses échantillons de ragots invérifiables de gazettes, aucun argument de Mr Tea, rien que des Insinuations (mais-ça-ne-veut-pas-dire-que-ce-ne-soit-pas-précis).

        Mr Tea viens conseille : « Survivre avec les loups ».

      • Carcharodon carcharias dit :

        Vous m’invitez à relire les commentaires…

        « 289 morts dues a [sic : moins deux points] l’attaque [sic : moins deux points] préférées [sic ! concordance + vocabulaire] des loups sur du bétail, ce qui représente plus de 33% des cas avérés sur 500 ans soit moi s [sic pour moins : simple coquille] de 900 morts en 500 ans. Et c’est sans prendre en compte [sic : syntaxe niveau C.P.] les loups atteins [sic] de la rage, les victimes simplement « griffés » [sic : moins deux points] et mort [sic : moins deux points] de la rage, etc. Soit environs [sic] deux morts par ans [sic : moins deux points]. »

        Vous mêlez morts humaines et bétail. Vous ne savez même pas ce que vous écrivez.

        Souvenirs d’enfance, Wikipédia, etc, c’est tout ce de quoi vous ne contestez rien.

        Lorsque des chercheurs fouillent des gazettes, donc des collections de ragots, ils font un travail sur des ragots invérifiables. Ne leur faites pas prétendre qu’ils aboutiraient à des statistiques fiables : vous seul faites de ces chiffres des vérités révélées.

        Cessez d’attribuer vos tares à autrui.

      • Tous mes comm'sont censurés dit :

        Je peux toujours essayer : plus rien ne passe.

        Croire ou faire croire qu’une recension d’articles de gazettes (donc d’un infime échantillon de ragots) aurait la valeur d’un recensement exhaustif, quelle belle escroquerie !

    • Carcharodon carcharias dit :

      Au fait… j’ai toujours pris soin de souligner les fautes qui n’étaient que des coquilles comme telles… reproche infondé.

      Vous ignorez tout des définitions des mots que vous employez. Idiot, handicapé, etc, pour vous c’est les autres. Votre vocabulaire est celui d’un (mauvais) élève de primaire.

      Pfff !

      Je vais me mettre à votre niveau intellectuel : « c’est celui qu’y dit qu’y est ».

      (Les gazettes… hi, h, hi !)

      • Mr Tea dit :

        « Ainsi donc, lorsque Mr Tea mêle bétail et hommes dans ses statistiques, on ne conprend rien lorsqu’on lui répond sur le bétail ! »

        Heu … Je vous invite a relire les com, vous étés le seul a avoir parlé de bétail et c’est votre seul argument pour expliquer la dangerosité des loups.

        J’ai cité le CNRS et les morts identifiés causées par les loups et pas les attaques sur le bétail. Vous confondre tous et en accusez les autres ensuite. Pas trop dur a vivre dans votre monde de mauvaise foi ?

      • господин Жаба Чай dit :

        Pas possible…

        Y en a encore qui croient que les gazettes étaient un instrument statistique…

    • Carcharodon carcharias dit :

      Vous n’auriez donc pas parlé de bétail…

      Relisez-vous, ô programmateur (flagrant ! Ah, ah, ah !)

      « 289 morts dues a [sic : moins deux points] l’attaque [sic : moins deux points] préférées [sic ! concordance + vocabulaire] des loups sur du bétail, ce qui représente plus de 33% des cas avérés sur 500 ans soit moi s [sic pour moins : simple coquille] de 900 morts en 500 ans. Et c’est sans prendre en compte [sic : syntaxe niveau C.P.] les loups atteins [sic] de la rage, les victimes simplement « griffés » [sic : moins deux points] et mort [sic : moins deux points] de la rage, etc. Soit environs [sic] deux morts par ans [sic : moins deux points]. »

      • Carcharodon carcharias dit :

        Les chiffres de Mr Tea :

        Source = collection de ragots (le pire de Wikipédia… qu’il ne conteste donc pas !)

        Au fait… j’ai un p’tit indice sur votre identité !

        M’en fous ! Suis pas rancunier ! Vous êtes pathétique, je vous exprime ma commisération.

      • Carcharodon carcharias dit :

        Mr Tea :

        1°) Il ne reproche que ce qu’il ne conteste pas !
        2°) Quand il dit qu’on ne sait pas parler français, il ne faut pas comprendre qu’on ne saurait pas parler français !
        3°) Quand il parle de bétail, il ne faut pas comprendre qu’il parle de bétail !
        4°) Il a pour pseudonyme l’incarnation de la pesanteur obtuse… Ah ?

        Pour Mr Tea, Closer n’est pas suffisant ; il préfère Closet, de Walter Closet & Cie !

        Renseignez-vous chez Mr Tea et ses échantillons de ragots…

        Et Survivre avec les loups !

      • Carcharodon carcharias dit :

        Mr Tea essaye de faire croire que le C.N.R.S. aurait donné pour statisiques fiables des chiffres qu’il dit tirés des gazettes… donc d’un infime échantillon, invérifiable, des ragots colportés !

        Mr Tea : la Science fiable et incontestable à la portée des écoles maternelles !

      • Mr Tead dit :

        Du coup, vu que ça parle d’attaque sur l’homme identifiées comme ayant l’origine des loups uniquement parce que les victimes portaient les marques des attaques que les loups provoque sur le bétail.

        Je ne palais donc pas de bétail, nous somme donc bien d’accord que vous avez un problème de compréhension chronique alors ?

      • Carcharodon carcharias dit :

        Hou, hou !

        (Zut ! Il va croire que je suis un loup… il risque de se livrer à des privautés indécentes, à des câjoleries complices… les retrouvailles chaleureuses et cordiales… les mamours et attendrissements…)

        Euh… Ohé, Monsieur du Flagrant !

        (Pfff ! Hi, hi, hi !)

        Mr Tea… Dites… Normalement, vous devez répéter que lorsque vous dites qu’on ne parle pas français il ne faut pas comprendre qu’on ne parle pas français… que lorsque vous dites bétail vous ne parlez pas de bétail… que Wikipédia est nul parce qu’il y a des ragots et des choses sérieuses que vous ne savez pas distinguer parce que vous êtes… euh… inspiré par Mr T. … que donc vous ne contestez rien de Wikipédia mais tout quand même (mais attention, ça veut pas dire le contraire ni l’inverse de l’opposé – au contraire)…

        Vous devez me redire que vous avez des statistiques qui sont un infime échantillon des gazettes, donc un bout miniscule de presque rien et invérifiable et qu’on est idiot-handicapé-Flagrant (mmmmpfff… h, h, h !) si on ne trouve pas que ce ferait des chiffres fiables et rigoureux et exhaustifs… vous devez le faire… parce que…

        Parce que vous avez avoué que vous ne vouliez pas discuter mais traiter d’idiots ceux dont les propos vous dérangent…

        Mince… dès vos premiers commentaires, vous vous étiez trahi…

        Mr T. … La pesanteur obtuse…

        Hou, hou !

        Euh… Ohé !

      • Mr Tea dit :

        Merci de confirmer ce que je disais, ce n’est pas un lieu de conversation et vous n’êtes pas la pour converser / débattre 😉

        Bon courage pour vivre avec votre handicap 😉

      • Carcharodon carcharias dit :

        J’aime bien votre nouveau pseudo…

        Mr Tead !

        Toujours les mêmes inspirations ! Bravo ! J’approuve votre fidélité personnelle à votre totem !

        Survivre avec les loups et les ragots des gazettes… ça va les statistiques fiables ?

        Quand le bétail-mais-on-ne-parle-pas-du-bétail qui parle français comme une vache espagnole mais-ça-ne-veut-pas-dire-que-ce-ne-soit-pas-précis-mon-insinuation-êtes-vous-bien-d’accord-que-vous-n’êtes-pas-d’accord est « flagrant (hi, hi, hi !), est-ce que ce veut dire l’inverse du contraire du type qui paye pas dans un supermarché parce qu’il a d’emblée reconnu qu’il ne voulait pas discuter mais traiter d’idiots ceux dont les propos le dérangent (Ah ? Seriez-vous dérangé ?) parce que les ragots des gazettes plus les gazettes des ragots égalent la tête à toto (De votre C.P. à votre bac ‘zède prime’ en quelques mots) ?

        C’est bien, continuez…

      • Carcharodon carcharias dit :

        Citation du… programmateur !Mr Tea :

        « vous n’êtes pas la [- 1 point], erreur itérative pour lui] pour converser / débattre »
        [Source : commentaire du 16 AVRIL 2016 À 17 H 47 MIN]

        Alors là, ce serait une preuve de mauvaise foi !

        Voyons une autre citation, du même :

        « je crois que le désaccord principal ici est de croire que je veux qu’il change d’avis/convaincre les autre [sic : moins deux points ; faute habituelle pour lui] quand je lebtraite [sic : simple faute de frappe] simplement d’idiot. »
        [Source : commentaire du 13 AVRIL 2016 À 13 H 54 MIN]

        Pas de chance ! Il avait avoué dès le 13 avril que son seul but était ce que, le 16 avril, il me reproche…

        Il avoue d’emblée sa mauvaise foi !

        Il aime tellement la mauvaise foi qu’il se trahit lui-même !

        La langue française et la logique lui devront quelques remarquables nouveautés :

        – Lorsqu’on dit d’autrui qu’il ne parle pas français, ce ne veut pas dire qu’il ne parle pas français.
        – Lorsqu’on fait des insinuations, on est précis (le prix de la contradiction est inclus dans le prix de la tasse de “Tea” ; T.V.A. : + 33 %).
        – La phrase « 289 morts dues a [!?] l’attaque [!?] préférées [!?] des loups sur du bétail, ce qui représente plus de 33% des cas avérés sur 500 ans soit moi s [~] de 900 morts en 500 ans. Et c’est sans prendre en compte [!] les loups atteins [sic] de la rage, les victimes simplement “griffés” [!?] et mort [!?] de la rage, etc. Soit environs [sic] deux morts par ans [!?] »… restera dans les annales comme signifiant (selon un traducteur franco-misteurtiste reconnu par l’intéressé) « vu que ça parle d’attaque [- 2 points] sur l’homme identifiées comme ayant l’origine des loups [!!!] uniquement parce que les victimes portaient les marques des attaques que les loups provoque [- 2 points] sur le bétail. » Quant au sens de cette traduction, il sera attesté après inclusion du trio sujet-verbe-complément dans les usages de l’idiome misteurtiste (car c’est un idiotisme).
        – Et maintes autres merveilles…

        Malgré son désir avoué d’empêcher dès le départ toute discussion et de se limiter à des injures, j’ai réussi à lui faire avouer que :
        – Il ne conteste les renseignements d’aucun de mes liens ;
        – Ses sources prétendument scientifiques, incontestables et qu’il présente comme si elles étaient exhaustives se limitaient à um échantillonnage infime de ragots presque tous invérifiables et que lui seul croit supérieurs aux plus mauvais paragraphes des plus mauvaises pages de Wikipédia (Wikipédia qu’il conteste sans contester mais en contestant quand même).

        Du moins a-t-il reconnu qu’il n’agissait que parce que mes propos le dérangeaient

        Qui a dit : « Dérangé ? »

      • Mr Tea dit :

        Haha, s’te blague 😉

        Des le début je dit que vous n’êtes pas quelqu’un avec qui o. Peu discuter et je ne l’ai dit que parce que vous avez changé de pseudo en cours de route.

        Vous l’avez prouvé tous du long.

        Tous du long il était bien clair pour moi que :
        – ce n’est pas une plateforme de dialogue, ce n’est qu’une plateforme de commentaire a un article.
        – on ne peut pas débattre ici puisque les intervenants ont déjà leur opinion et que soit (1) ils ne sont que de passage et donc le débat est caduc d’avance (2) soit ils en écrivent des tartines sans source en ne se basant que sur leur sacro saint avis et « vont au front » en se blindant des le début.

        Bref vous appartenez a cette deuxième catégorie, puisque des le debut, vous saviez que l’effort de paresseux que vous aviez fait pour justifier de source était bien insuffisant et bâclé, ce qui ne vous a pas empêché d’écrire une tartine sur un article vieux de plusieurs mois.

        Ne venez donc pas faire le défenseur de la liberté d’expression, vous étés juste venu ici étaler votre inculture et donner un peu de sens et d’engagement a une vie suffisamment inutile et vide pour justifier des heures en commentaires.

        Ce qui n’est pas mon cas, et c’est bien pour ça que des le début, n’expliquait que ce n’est pas une plateforme de dialogue, que vous n’en valez (valiez) pas la peine et que je n’aurais pas répondu si vous n’aviez pas changé de pseudo.

        Si je me donne la peine de repondre, c’est uniquement par plaisir de vous voir passer infiniment plus de temps que mes messages bâclés ne me prennent de temps et que j’estime que faire perdre son temps a quelqu’un de foncièrement mauvais (pas au sens diabolique, juste suffisamment stupide pour être le héraut des ragots malsains), vos le coups.

        Bref, plus le temps passe, plus vous confirmez ce que je dit depuis le début, vous énervez et pratiquez le même discours que vous me reprochez.

        Le tout en faisant la victime d’opéra dramatique aupres d’un publique aux abonnés absents et en faisant le politicien en déformant tous ce que vous lisez en pensant que donner votre impression / compréhension de mauvaise foi donne ce sens aux paroles des autres.

        Et si j’insiste a mettre le doigt dans vos défaut flagrants, ce n’est pas dans l’espoir de vous voir changer, mais simplement la satisfaction de vous voir remuer pour essayer de sauver tous ce qui vous reste : votre ego surdimensionné (vous voulez que je vous rappel qui est arrivé en donneur de leçon avec des liens wikipedia).

        Dans l’attente impatiente de lire votre réponse 😉

      • Carcharodon carcharias dit :

        Pour mon commentaire du 13 AVRIL 2016 À 15 H 36 MIN, j’avais changé de pseudo… Aucun doute n’était possible puisque je disais être le même.

        D’ailleurs Mr Tea m’avait répondu peu après, par le commentaire du 13 AVRIL 2016 À 16 H 19 MIN qui s’achevait ainsi :
        « PS : Vous avez le droit de mettre le même nom dans vos commentaires et n’aitent [faute niveau C.P.] pas obligé d’en changer a [-2 points : faute systématiquement répétée] chaque fois. »

        Depuis, il essaye de faire croire qu’il n’aurait pas discuté s’il m’avait reconnu, alors qu’il avouait me reconnaître !

        Mr Tea aime tellement la mauvaise foi qu’il se trahit lui-même !

        Et avec quelle balourdise ! Il a bien choisi son pseudonyme !

        J’avais enfin réussi à l’amener à dire autre chose que des injures (même commentaire : 13 AVRIL 2016 À 16 H 19 MIN)
        « 289 morts dues a [-2 points] l’attaque [-2 points] préférées [vocabulaire + Concordance] des loups sur du bétail, ce qui représente plus de 33% des cas avérés sur 500 ans soit moi s [sic pour moins : simple coquille] de 900 morts en 500 ans. Et c’est sans prendre en compte [Sic] les loups atteins [-1 point] de la rage, les victimes simplement “griffés” [-2 points] et mort [-2 points] de la rage, etc. Soit environs [-1 point] deux morts par ans [-2 points]. »

        J’avais répondu :
        « Quand des loups tuent une proie, il n’en reste rien. D’un messager et de son cheval dévorés par une meute sous Louis XV (il ne faisait pas bon sortir la nuit) ne restèrent que la sacoche et quelques restes ensanglantés.
        D’un côté, il y a les chiffres prouvés, donc ce de quoi on est certain. De l’autre, il y avait des disparitions inexpliquées, nombreuses. Comme aujourd’hui pour les enlèvements et pour les viols, dire qu’il n’y en a presque pas sans tenir compte de l’existence d’un chiffre gris revient à se fonder sur une réalité (des cas prouvés) pour aboutir à une croyance (d’emblée rien de ce qui n’est pas prouvé n’est envisageable). Si on prouve qu’une disparition qu’on attribua aux loups avait d’autres causes, est-ce, pour vous, l’incontestable preuve qu’aucune disparition n’était due aux loups ? Ne serait-on pas alors dans la croyance ? Certaines disparitions qu’on attribuait à ce carnassier furent effectivement confirmées. De plus, à part pour des victimes d’individus isolés incapables de faire disparaître leur proie en un repas, les victimes des loups ne pouvaient guère laisser de traces, donc de preuves. Les chiffres que vous donnez ne correspondent d’ailleurs même pas au total que je crois (à vous de corriger mon erreur, si c’en est une) attribuable à quelques bêtes isolées, comme celle du Gévaudan ou d’Évreux : on conteste leur appartenance à l’espèce, contestation qui, peut-être, les fait exclure du total ? Mais alors, on ne compterait ni les victimes de meutes (dont vous récusez peut-être l’existence), ni celles de loups atypiques, car isolés ?
        »
        (13 AVRIL 2016 À 18 H 21 MIN)

        Et :
        « Aucun scientifique, jamais, ne prétendra à des statistiques autres que partielles pour les siècles passés. La population de la France de Louis XIV n’était pas connue à un million ou deux millions près, celle de Louis XVI, à cinq cent mille près. Seule une fraction des archives a survécu au temps, à la Révolution et aux guerres, et j’attends qu’on me présente un statisticien capable de dire combien des milliers de disparus de ce temps périrent pour telle raison plutôt que pour telle autre. On ne peut plus, aujourd’hui, que prendre la fraction des archives qui subsiste, et essayer, s’il reste des traces d’éventuelles enquêtes, de recenser quelques cas indiscutables. Et encore : lorsqu’il s’agissait de victimes de loups solitaires, qui souvent tuaient d’une manière différente des autres loups, déchiquetant parfois leur victime vivante au lieu de l’étrangler de leurs mâchoires, certains contestent l’appartenance à l’espèce, même lorsque des naturalistes ont identifié la bête tuée à son tour comme un loup. »
        (14 AVRIL 2016 À 17 H 50 MIN).

        Le pauvre Mr Tea ne se rendait même pas compte le 16 avril qu’il lui avait déjà été répondu le 14 !

        Et commentaires fait-il pour donner des chiffres là où personne ne saurait en donner ? Les sources de Mr Tea sont les ragots des gazettes, donc ce qu’il reste d’une infime et souvent invérifiable fraction des ragots du passé !

        C’est… flagrant !

        Mr Tea vous conseille Survivre avec les loups !

        Mr Tea : l’ignorance, l’auto-trahison en plus !

      • Mr Tea dit :

        C’est marran, vous continuez a croire que c’est un espace de débat, me reprochez d’ignorer vos pavés et faites des raccourcis volontaires / acte de mauvaise foi même pas caché en faisant exprès de pas comprendre quand ça vous arrange pas, puis au lieu de chercher des sources fiables, autres que wikipedia, vous vous sentez obligé de vous justifier en passant des heures derrière le clavier pour faire oublier que le chiffres fiables ne vont pas du tout dans votre sens.

        Bref, vous étés a vous seul une définition de la mauvaise foi. Que vous essayez désespérément de me faire passer pour quelqu’un de votre sorte est juste flatterie pour moi.

        Je vous en prie, continuez 😉

      • Tous mes comm' sont censurés dit :

        Donc l’escroquerie consiste à dinner à des articles de gazettes, infime partie des ragots du passé, la valeur d’un recensement exhaustif qu’ils n’ont jamais eu…

        Chapeau !

      • TeaKrapotusBothTheSame dit :

        Allons bon…

        Y en a encore qui croient que les gazettes étaient le service statistique…

      • Mr Tea dit :

        Pour resumer (parce que Carcharodon aime bien dire que son avis vos loi et que les stars ne valent rien).

        Le CNRS a fait ses stats non pas en se basant uniquement sur les gazettes, mais sur toute source vérifiable (rapport de médecin, enquêteur, etc) et ce genre de stat met en avant la volonté des médias de l’époque de vendre en ajoutant des histoires d’horreurs, ou se côtoyaient visite d’esprit, agression de loup imaginaire et autre histoire de feu de camp.

        Le problème est que carcharon se base sur ce genre de source pour dire que les loups sont dangereux.

        Et accessoirement les CNRS et les stats en general faites par des scientifiques ne prétendent pas être exhaustives, tout comme les stars d’agression a l’arme blanche ne prétendent pas être exhaustives. Ce sont seulement les chiffres dont on est sur et du coup d’ont on peu parler sans faire jouer le coté avis perso/histoire d’enfance.

        Ce que carcharon a visiblement du mal a avaler avec ses deux liens wikipedia.

  2. Relou dit :

    « cause un tort immense à l’économie de cette île »

    Ah voilà donc le coeur du problème… « l’appât » du gain 🙂

    Reformulons…

    Des requins venus s’installer plus ou moins récemment sur l’île tentent d’appâter les touristes avec des activités nautiques en pleine mer considérées depuis longtemps comme folie pure par les 200’000 natifs de l’île (*) à cause de la présence des requins et des courants, et ceux qui se laissent entraîner par la vague de folie des autres deviennent des appâts à requins.

    Quand on parle du relou…

    L’homme est un requin pour l’homme…

    (*) chffres de 2006: http://www.immobilier-neuf-la-reunion.com/ile-reunion/demographie-la-reunion.php

    • le bébé Hachel dit :

      S’il y avait un risque de malentendu, il me semble que ma conclusion le levait définitivement !

      Merci de l’avoir reprise !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s